Le 21 mai 2018

ATTENTION !

En Tunisie les biens agricoles  qui appartenaient aux étrangers ont été expropriés en 1964.

Mais cela ne concerne pas les français, italiens ou maltais nés en Tunisie de parents ayant la nationalité tunisienne. Qui né sur le territoire tunisien demeure toujours tunisien.

Beaucoup pensent avoir renoncé à la nationalité tunisienne lors d’un acte dit « d’allégeance »: rien n’est plus faux. Il faut toujours procéder à des vérifications auprès du Ministère de la Justice tunisien.

Envoyer un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *